metiers Ecodrop les maçons

Métiers Ecodrop : Les maçons, leurs déchets et leurs déchetteries

Après le nivellement du terrain, le maçon est le premier à agir dans la construction, il exécute le gros oeuvre, il met en place les fondations des futurs immeubles, des maisons individuelles ou encore des bâtiments industriels. Puis il monte les éléments porteurs : murs, poutrelles et planchers. Focus sur leur métier, leurs travaux, le tri et la gestion de leurs déchets avec Ecodrop.net.

19/07/2017

Focus sur le métier de maçon !

Le maçon possède un rôle clé car le bon démarrage d’un chantier dépend de son oeuvre, il se doit d’être précis et rigoureux.

Dans le cadre de la réhabilitation et de la restauration de bâtiment ancien, il diagnostique les désordres (humidité, fissures, tassements différentiels) et propose des solutions techniques réversibles et des matériaux compatibles.

En 2014, le nombre d’entreprises de Travaux de maçonnerie générale et gros œuvre de bâtiment inscrites au répertoire SIREN des entreprises artisanales (RSA) en France est de 74 858 (CAPEB) et compte 133 038 salariés dans des entreprises de maçonnerie de moins de 20 salariés.

Pour les différentes formations au métier de maçon, on peut préparer les diplômes suivants :

Niveau CAP

– CAP constructeur en béton armé du bâtiment

– CAP maçon

– CAP constructeur en ouvrages d’art

Niveau bac

– Bac pro interventions sur le patrimoine bâti option maçonnerie

– Bac pro technicien du bâtiment organisation et réalisation de gros oeuvre

– BP maçon

– BP métiers de la piscine

– BP métiers de la pierre

– TP (titre professionnel) maçon du bâti ancien

– TP chef d’équipe gros oeuvre

– TP maçon spécialisé en pierre calcaire

Niveau bac + 2

– BTS bâtiment.

Les différents types de matériaux de la maçonnerie et leurs déchets

Le maçon va faire usage de plusieurs matériaux pendant ses différents travaux :

Les liants (qui vont servir à réaliser un mortier)

 

  • L’argile ou la terre crue, qui est le liant naturellement présent dans la terre
  • Le ciment
  • Le plâtre
  • La chaux, qui est un liant à base de calcaire

Les mortiers (qui sont des mélanges de granulats et d’eau)

 

  • Le mortier de chaux, qui est constitué de chaux, de sable et d’eau ou alors de chaux, terre et eau.
  • Le mortier de terre, composé d’argile et de sable et elle est utilisée en construction
  • Le mortier de ciment, composé de ciment, de sable et eau et souvent employé pour monter des blocs de bétons

Les bétons

 

  • Le béton de terre, il contient des matières organiques avec notamment de l’argile et du sable.
  • Le béton de chaux, constitué de chaux, sable, d’eau et de graviers. Il est rarement utilisé
  • Le béton de chanvre, fabriqué avec de la chaux, du chanvre, de sable et d’eau. Il est souvent employé comme isolant thermique en application murale ou au sol. Ce béton est le plus écologique.
  • Le béton de ciment est fait avec du ciment, du sable, du gravier et de l’eau, c’est le plus connu des différents bétons et le plus utilisé.

Le maçon peut construire plusieurs types de murs avec différents matériaux :

  • Les murs en pierre, qui se construisent avec des fondations solides, sont compliqués à poser. Le prix varie de 30 à 1300 euros le m2 en fonction de la pierre utilisée.
  • Les murs en parpaing, c’est le moins efficace en termes d’isolation et sont prix de pose se situe entre 40 à 60 euros le m2.
  • Les murs en briques, pouvant avoir plusieurs formats ou épaisseurs, il possède une bonne isolation, son prix est entre 40 et 85 euros le m2 de pose.
  • Les murs en béton cellulaire, il est parfaitement isolant et facile à monter, il est disponible en pose à partir de 60 euros le m2
  • Les murs en bois, qui sont souvent réalisés en bois massif empilé, il est assez coûteux car la pose au m2 est à partir de 150 euros.

La maçonnerie est amenée à produire de beaucoup de déchets que ce soit en poids ou en différents types de déchets :

  • Des déchets inertes, notamment des gravats, des carreaux, du béton, du sable, de la terre…

Et plus spécifiquement lorsque les interventions se situent dans le cadre de la rénovation (induisant de la démolition), régulièrement ils génèrent :

  • Des déchets non-dangereux, ou DIB, avec des vitrages, des métaux, du bois (non- traité), de la laine de roche, de verre, du papier et des cartons ou encore du Placo-plâtre…
  • Des déchets dangereux, et notamment de l’amiante, des chiffons souillés, des aérosols, des cartouches…

Alors que faire avec tous ces déchets ? La solution Ecodrop vous donne l’importance du tri pendant vos chantiers et comment faire traiter rapidement, simplement et économiquement vos déchets

Le tri et la gestion des déchets des maçons avec Ecodrop

Vous avez la possibilité de réduire significativement vos coûts d’élimination en triant vos déchets directement sur chantier car les déchets mélangés sont les plus coûteux à faire traiter. Vous pouvez également séparer les déchets valorisables de vos déchets monnayables comme les métaux par exemple.

Vous pouvez additionnellement utiliser notre Ecodrop.net, qui pourra vous faire gagner un temps précieux sur votre gestion de déchets, cela vous permettra de trouver parmi nos déchetteries professionnelles partenaires, des sites de récupération à moins de 10 minutes de vos chantiers en Ile-de-France.

Vous aurez accès à des tarifs préalablement négociés pour vous, la connaissance des déchets acceptés ou refusés, les horaires d’ouverture ainsi que les informations de contact des exutoires.

Le prix de traitement moyen de nos partenaires pour vos déchets non-dangereux (DIB) par exemple, est de 117 € HT / la tonne.

Si vous n’avez toujours pas essayé notre solution web gratuite, inscrivez-vous dès maintenant :

Ecodrop c’est également :

INSCRIVEZ-VOUS !